Home / Décryptage / Grande-Bretagne : le ministre juif Dominic Raab évoque la mise en place de la vaccination obligatoire pour pouvoir acheter à manger au supermarché

Grande-Bretagne : le ministre juif Dominic Raab évoque la mise en place de la vaccination obligatoire pour pouvoir acheter à manger au supermarché

Captain Harlock
Démocratie Participative
15 Février 2021

 

Depuis des millénaires les juifs savent comment affamer les goyim pour les forcer à la soumission complète.

C’est ainsi que les juifs ont assassiné par la faim plus de 8 millions de paysans ukrainiens dans les années 30 afin d’établir dans ce pays la dictature complète du pouvoir bolchevique.

Toute le blé ukrainien fût réquisitionné par les commissaires politiques juifs avant d’être redistribué ailleurs en URSS.

Les juifs du Parti Communiste avaient eu tout le temps de méditer sur un de leurs illustres prédécesseurs dans ce type d’affaires : Joseph.

Ce spéculateur juif est longuement célébré dans la Torah – la Bible si vous préférez. Les rabbins y expliquent comment Joseph avait fait main basse sur toutes les réserves de grains de l’Egypte, organisé une pénurie de masse avant d’exporter les surplus nationaux au prix fort sur le marché international, entraînant une famine terrible chez les paysans égyptiens réquisitionnés comme ceux d’Ukraine 2,000 ans plus tard.

Ayant patiemment préparé cette pénurie, les rabbins évoquèrent ironiquement le don « de prophétie » de Joseph. Admiratifs, les scribes de Jéhovah expliquent ensuite comment le vieil escroc « vendit du blé aux Egyptiens » (Genèse 41, 56) – le blé qu’ils avaient eux-mêmes produit à la sueur de leur front. « La famine s’accrut dans le pays d’Égypte » enchaînent, narquois, les hagiographes d’Israël avant d’en donner l’explication : « De toute la terre on venait en Egypte pour acheter du blé auprès de Joseph » (Genèse 41,57).

Avec le Covid19, les juifs veulent à nouveau utiliser l’arme alimentaire pour parachever la conquête complète de l’Occident.

Yahoo News :

Dominic Raab a semé la confusion dimanche après avoir laissé entendre que le gouvernement n’avait pas exclu l’utilisation de passeports dits « vaccinaux » pour accéder à des endroits comme les pubs et les supermarchés.

Le gouvernement a déclaré à plusieurs reprises que si ces documents pouvaient être utilisés pour autoriser les voyages à l’étranger, ils ne seraient pas utilisés au Royaume-Uni et pourraient être discriminatoires.

Mais lors d’un interrogatoire à la LBC dimanche, M. Raab a déclaré que leur utilisation au niveau national n’était pas exclue et qu’elle était « à l’étude ».

Le ministre des affaires étrangères a été interrogé : « Donc, au niveau national, ce ne sera pas nécessaire ? Vous ne pensez pas, un passeport de vaccin domestique où vous devez montrer un bout de papier pour entrer dans un supermarché ou quelque chose comme ça ? »

Il a répondu : « Eh bien, c’est quelque chose qui n’est pas exclu et qui est à l’étude, mais bien sûr, il faut que ce soit réalisable ».

Le fait que Raab soit un juif est bien évidemment fortuit.

Tout comme est fortuit le fait que le Covid19 se soit échappé d’un laboratoire créé en Chine par Yves Lévy, le mari de l’ex ministre de la Santé Agnès Buzyn qui est désormais diplomate de l’OMS.

La même OMS qui dit ne pas voir de rapport entre ce laboratoire et ce virus en dépit du fait que les scientifiques chinois eux-mêmes l’ont admis il y a longtemps déjà.

Et maintenant, les goyim vont devoir se faire injecter le liquide du laboratoire Pfizer, lui-même fortuitement dirigé par le juif grec Bourla.

Et si les goyim refusent, des gens comme le ministre juif Raab au Royaume-Uni s’assureront qu’ils ne pourront pas se rendre au supermarché pour s’approvisionner.

Les juifs ont un rapport curieux avec les probabilités.

Quand on y réfléchit, on est stupéfait de constater que les juifs sont toujours présents à toutes les étapes stratégiques du processus et qu’en dépit de cela, ils sont parfaitement innocents.

Avouez que ce n’est pas de chance.

Quoi qu’il en soit, vous devriez sérieusement réfléchir à vous installer à la campagne, à y acheter de la terre et à vous mettre au potager si vous ne voulez pas devoir supplier les rabbins de pouvoir vous nourrir – ce qu’ils refuseront, de toute façon.

Commentez l’article sur EELB.su