Home / France / Le gouvernement d’occupation lance une « consultation » sur la mise en place du passeport intérieur

Le gouvernement d’occupation lance une « consultation » sur la mise en place du passeport intérieur

Captain Harlock
Démocratie Participative
18 Février 2021

 

Vous allez adorer le passeport intérieur pour aller au restaurant.

Surtout que vous êtes déjà d’accord.

Le Dauphiné Libéré :

Pour ou contre le « passeport vaccinal » ? Vous pouvez désormais exprimer votre opinion sur le site « https://participez.lecese.fr/ ».

« Que pensez-vous du passeport vaccinal? » : telle est la question exacte posée sur le site jusqu’au 7 mars. En réponse à cette proposition d’un laissez-passer « pour accéder aux lieux aujourd’hui fermés (restaurants, cinémas, stades, musées) », cinq choix sont proposés (de « très défavorable » à « très favorable »), ainsi qu’un champ de commentaire « facultatif ».

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a lancé cette consultation mercredi. Elle fait suite à un premier questionnaire clos lundi et dont les premiers résultats font ressortir que « les effets secondaires sont le principal sujet d’inquiétude », a indiqué Stéphanie Goujon, rapporteure de la commission « vaccination » du Cese, lors d’une conférence de presse.

Ces travaux seront « alimentés par le collectif citoyen » installé mi-janvier, et dont les 35 membres se retrouveront pour une nouvelle session à partir de jeudi. Mais rien ne garantit leur mise en œuvre concrète, comme l’a rappelé le Pr Alain Fischer, président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale: « Recommandation ne veut pas dire décision, le pouvoir politique garde toute sa liberté ».

Les médias consacrent énormément d’énergie pour que la population n’assimile pas ça au Crédit Social chinois.

Il n’y a aucun débat.

Les gens ne s’en rappellent pas puisqu’ils ont un espace mémoire de 2ko mais il y a encore un an, la surveillance de la population en Chine était présentée comme la négation même de la démocratie par les médias français.

Elisabeth Lucet faisait beaucoup d’argent en surfant sur le sujet.

Ces documentaires vont très mal vieillir.

Le Crédit Social Chinois a toutefois pour lui de promouvoir des choses objectivement positives : ne pas salir les rues, ne pas traverser n’importe quand, aider les vieux à porter leurs courses.

Nous allons avoir quelque chose de très différent : le crédit social juif.

Prenez toutes les normes anti-sociales de la dystopie dans laquelle nous évoluons, intégrez-les dans un système général de surveillance, de gratification et de sanction et vous obtenez le crédit social juif.

Vous avortez : +500 points.

Vous vous pacsez avec une négresse clandestine : +1000 points.

Vous dites qu’il y a trop d’immigrés en France sur Facebook : -150 points.

Etc..

Le passeport intérieur est un pilier de ce dispositif. L’excuse virale est le prétexte pour le mettre en place mais les paramètres du passeport vont s’étendre considérablement par la suite en y intégrant « la lutte contre le réchauffement climatique ».

Vous mangez de la viande dimanche midi : – 50 points.

Vous refusez d’avoir des enfants pour réduire votre emprunte carbone : +5000 points.

Le passeport sera votre smartphone, comme en Chine.

Il y a aussi un autre paramètre : dans une société multiraciale occidentale, il est impossible de domestiquer les nègres. Vous ne pouvez pas apprendre à ces animaux à se comporter de manière ordonnée et disciplinée. Ils trafiqueront toujours de la drogue, violeront toujours des Blanches et cracheront toujours parterre.

Des exemptions raciales seront inévitablement intégrées dans ce système au nom de la « lutte contre le racisme systémique ».

Les points que les Blancs perdront seront automatiquement reversés aux nègres, aux arabes ou aux sodomites et à toutes les catégories protégées des démocraties sémitiques.

La seule solution sera de se cacher dans les souterrains.

Commentez l’article sur EELB.su