Home / Les dernières actualités / « Le juif est coupable » : la juiverie internationale et la Russie appellent à réprimer sauvagement la jeune héroïne Isabel

« Le juif est coupable » : la juiverie internationale et la Russie appellent à réprimer sauvagement la jeune héroïne Isabel

Captain Harlock
Démocratie Participative
17 Février 2021

 

Notre jeune pasionaria d’Ibérie a sérieusement ébranlé la juiverie internationale.

Comme nous le rapportions hier, lors d’un hommage aux héros de la Division Azul la principale responsable de la section féminine phalangiste a su toucher le cœur de l’Espagne en dénonçant avec ferveur la bête juive qui détruit actuellement l’Europe.

J’ai lu quelques extraits de son discours et il était très bon. J’étais frappé de voir à quel point il reprenait les grandes lignes des arguments que nous développons ici-même si bien que je pense qu’Isabel est une lectrice régulière.

Jugez-en plutôt :

C’est notre obligation suprême de nous battre pour l’Espagne et pour l’Europe, désormais faible et liquidée par l’ennemi, un ennemi qui sera toujours le même, bien que portant des masques différents : le juif. Rien n’est plus sûr que cette affirmation : le juif est le coupable« .

Cette jeune femme se consume d’une juste passion antisémite.

J’aime la passion et la justice.

J’ai été frappé de voir à quel point la colère s’était emparée de son âme lorsqu’elle a prononcé la phrase la plus juste qui puisse être prononcée en 2021 : « le juif est coupable! ».

Comme nos lecteurs le savent, les femmes ne peuvent pas occuper de positions de direction en politique. A une exception près : les organisations de femmes. A 18 ans, Isabel occupe précisément cette fonction. Elle dirige la section féminine du mouvement national-syndicaliste – Sección Nacional Femenina. A ce poste, elle promeut une féminité positive, une féminité fasciste, par opposition au féminisme juif dégénéré promu par les grandes multinationales capitalistes et l’extrême-gauche.

« Mussolini s’est efforcé d’enseigner aux femmes les valeurs du sport. La vitalité, le sacrifice et la constance faisaient partie de l’éducation féminine sous le régime. Maintenant, au lieu de cela, être obèse est merveilleux et féministe. Je dirai seulement que la faiblesse est une maladie de l’âme. »

Un article d’El Mundo indique que les parents d’Isabel ne veulent plus lui parler depuis qu’elle décidé de s’engager dans la lutte de libération de l’Espagne des griffes de la démocratie juive. Cela ne l’a pas découragé, bien au contraire.

Il est rare, en 2021, de trouver des jeunes qui sacrifient jusqu’à leurs liens familiaux pour une juste cause.

Quoi qu’il en soit, comme je l’ai déjà dit, désigner le juif est la seule clef du succès.

Les hurlements de douleur des juifs constituent le meilleur indicateur quant à la justesse d’une action.

Depuis la prestation récente d’Isabel, la juiverie internationale se déchaîne. La juiverie a parfaitement compris que cette jeune fille peut infliger de très sérieux dégâts à ses intérêts en Espagne.

Quand l’opinion espagnole va voir le gouvernement entier, la totalité des médias, toutes les organisations juives internationales et même des états étrangers se coaliser pour abattre une étudiante de 18 ans, les Espagnols vont commencer à comprendre ce qui se passe dans leur pays.

D’autant qu’en Espagne, les youtres s’étouffent encore moins de honte qu’ailleurs. Leurs organisations affichent les drapeaux de leur véritable patrie, non sans revendiquer les mêmes droits – et plus – que les Espagnols.

« Nous sommes à la tête de l’initiative juridique qui a permis d’annuler plus de 70 déclarations discriminatoires à l’encontre des Juifs promues par Podemos et les séparatistes, avec le soutien majoritaire du PSOE. Nous visons un nouveau processus contre les intolérants. Rendez-vous au tribunal. »

Les terroristes juifs du congrès juif mondial appellent le gouvernement d’occupation espagnol à la répression des combattants de la liberté.

« Les néo-nazis se sont réunis à Madrid, en Espagne, samedi, pour honorer les volontaires espagnols qui ont combattu aux côtés des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

La communauté juive demande au ministère public d’enquêter sur les discours de haine antisémites prononcés lors de la manifestation. »

Ce sont les mêmes qui avaient appelé à la persécution des membres d’Aube Dorée en Grèce.

Ceci dit, les Espagnols ne sont pas des Grecs. Les Espagnols sont bien plus nombreux et surtout plus imprévisibles et violents que les Grecs.

Ces hébreux risquent d’avoir des surprises.

« Environ 300 néo-nazis ont défilé dans Madrid pour rendre hommage à la Division Azul, les volontaires espagnols qui ont combattu aux côtés des nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Nous soutenons la communauté juive et appelons les autorités à prendre position contre l’extrémisme sous toutes ses formes. »

Il ne s’agit pas de « néon-nazis » mais des phalangistes, le mouvement nationaliste-révolutionnaire espagnol qui lui-même ne doit pas être confondu avec Franco. Franco était un réactionnaire qui s’est empressé de liquider politiquement la Phalange après la mort de Primo de Rivera pour rassurer la prêtraille et l’aristocratie, poussant irrémédiablement le prolétariat dans les bras des rouges.

Nous n’avons pas eu à attendre longtemps pour voir l’héritière de cette réaction prêter serment de fidélité aux forces du cosmopolitisme juif.

Je parlais récemment de VOX, ce parti pro-israélien qui a récemment fait élire le premier nègre du parlement catalan. Et bien une députée de ce parti réactionnaire a immédiatement appelé le système à la répression contre notre jeune révolutionnaire – et plus largement contre tous ceux qui oseraient défier le pouvoir juif.

« La communauté juive bénéficie de tout notre soutien pour dénoncer et condamner l’antisémitisme. Nous espérons que la justice agira et que ces crimes de haine seront punis avec force. »

La réponse d’Isabel aurait pu être ma réponse.

« Lorsque les gens meurent de faim et ferment leurs entreprises, vous ne vous souciez que des campagnes électorales. Quand je montre du doigt celui qui vous finance tous, alors vous vous joignez comme des cipayes qui défendent leur maître pour quatre putains. »

Dites-vous bien que Marine Le Pen ferait très exactement la même chose que la garce de VOX contre tous ceux qui oseraient contester la domination juive en France.

Ces partis vaguement anti-islam – et encore – n’ont aucune intention de remettre radicalement en cause le système. Encore moins de repousser l’invasion. Ce sont des fusibles entre les mains des juifs.

Nous avons aussi vu les nostalgiques de l’URSS du Kremlin pointer leur nez.

La Russie et Israël déposent des plaintes officielles en Espagne après que des centaines de néo-nazis (et quelques prêtres) aient rendu hommage à la Division bleue de Franco (qui a combattu pour Hitler).

Rien d’étonnant, bien sûr. Il suffit de constater que les néo-communistes de Sputnik News essaient de nous vendre leur numéro de mythomanie à propos du procès de Nuremberg pour comprendre que la Russie actuelle n’est que le Mélenchon de la scène internationale.

L’humanisme bolchevique, goy !

Il nous faut clarifier les lignes.

Et la seule façon de tout clarifier en 24 heures est de désigner la culpabilité du juif. Aussitôt, vous voyez le monde entier se mettre en mouvement à l’appel du maître qui, jusqu’à lors, tirait les ficelles dans l’ombre.

C’est à son antisémitisme que l’on reconnaît un révolutionnaire car dans un monde gouverné par les juifs, seul l’antisémitisme propose de renverser réellement l’ordre établi.

Avec une reine de pique comme Isabel dans sa manche, le mouvement phalangiste va donner des nuits agitées à ces juifs.

Si vous êtes en Espagne, vous devriez soutenir ce mouvement. Le seul que l’on puisse prendre au sérieux.

Commentez l’article sur EELB.su