Home / Décryptage / Premier jour de la présidence Biden : les convois de l’armée américaine déferlent sur la Syrie

Premier jour de la présidence Biden : les convois de l’armée américaine déferlent sur la Syrie

Captain Harlock
Démocratie Participative
22 Janvier 2021

Nous n’aurons pas eu à attendre trop longtemps.

En fait, moins de 24 heures.

Le Plan Yinon est de nouveau au menu.

I24 :

Un important convoi militaire américain est entré dans le nord-est de la Syrie jeudi, rapporte l’agence de presse syrienne SANA, citant des sources sur le terrain.

Selon le rapport, le convoi comprenait une quarantaine de camions et de véhicules blindés et était soutenu par des hélicoptères.

Il est entré en Syrie depuis l’Irak par le point de passage d’al-Waleed pour apporter des armes et du matériel logistique aux bases des provinces de Hasakeh et de Deir Ezzor.

D’autres médias locaux rapportent que de telles manœuvres ne sont pas inhabituelles car les Etats-Unis déplacent souvent des équipements de transfert entre l’Irak et la Syrie.

Dans le même temps, SANA rapporte également que quelque 200 soldats américains sont arrivés dans la province de Hasakeh à bord d’hélicoptères.

Selon le rapport, les troupes sont prêtes à se déployer sur les champs pétrolifères voisins, la Syrie orientale contrôlée par les Kurdes étant riche en ressources énergétiques.

La coalition dirigée par les États-Unis a travaillé en étroite collaboration avec les Kurdes pendant la campagne contre le groupe terroriste d’État islamique en Syrie, les forces kurdes travaillant souvent comme coordinateurs au sol des avions de la coalition pendant les frappes aériennes.

Fin 2020, le président américain de l’époque, Donald Trump, a ordonné le retrait des troupes américaines de la région pour les redéployer en Irak.

Si vous avez un siècle de retard, vous avez de quoi travailler.

La patrie de Cyril Hanouna

Ce déploiement ne vise pas l’Iran.

Il vise la Russie.

Maintenant que nous avons un gouvernement juif déclaré aux USA, le seul et unique objectif de la juiverie va consister à renverser Vladimir Poutine et à déclencher une guerre d’anéantissement contre la Russsie.

L’iran n’intéresse pas ces juifs.

L’Iran n’intéresse que les régionalistes israéliens. Les véritables décideurs juifs, ceux qui contrôlent l’Amérique, voient beaucoup plus grand.

Une fois la Russie conquise, ils se voient déjà en train de dévorer la Chine et son milliard et demi d’habitants.

Trump a eu 4 ans pour sortir intégralement d’Afghanistan, d’Irak, de Syrie.

Il a préféré donner carte blanche aux juifs.

Si vous ne comprenez pas la question juive en 2021, vous n’avez pour ainsi dire aucune raison de parler de quoi que ce soit.

Désolé.

Commentez l’article sur EELB.su