Home / Guerre raciale / Un militaire réunionais mortellement suriné à Angers

Un militaire réunionais mortellement suriné à Angers

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 Février 2021

Une victime collatérale de la guerre raciale en France.

« Erwan » avait pourtant le taux de mélanine règlementaire.

Les accidents arrivent.

Linfo.re :

Erwan, un militaire originaire de Saint-André a été tué d’un coup de couteau la semaine dernière à Angers, lors d’une permission. Le militaire de 19 ans venait d’être affecté à Bordeaux.

Le jeune homme aurait tenté de s’interposer dans une bagarre, pour aider une connaissance.

Sa famille a été reçue à la mairie de Saint-André ce mercredi. C’est avec une vive émotion que sa mère témoigne :  » Les policiers sont venus me voir un dimanche après-midi pour me dire qu’il s’était passé quelque chose de très grave avec mon fils. Ils m’ont donné les coordonnées du commissaire à Angers. Je devais les rappeler immédiatement. Je suis rentrée dans la maison, je les ai appelé, tout le monde était là, j’ai mis sur haut-parleur. Direct, ils m’ont dit mes condoléances madame, c’est là que j’ai compris. Il m’a expliqué comment ça s’est passé. Il a donné sa vie pour son ami, il est passé devant. Il a dit calmez-vous, il ne pensait pas qu’il aurait reçu tout de suite un coup de couteau comme ça « .

Le rapatriement sera pris en charge par l’armée, sa famille reste dans l’attente d’une date pour l’arrivée de sa dépouille sur l’île.

Les rues angevines ne sont plus sûres pour nos militaires coloniaux menacés par nos colons.

Je suppose qu’il est préférable de sortir de ces trous à rats que sont les villes françaises.

Mais je me répète.

*Merci à SowiloSowilo

Commentez l’article sur EELB.su